Sober Mojito

Sober Mojito
Indications techniques :
  • Difficulté : relativement facile
  • Préparation : Environ 1 minute
  • Coût : €€ sur €€€€
  • Plaisir : infini, et sans compromis ! 

Ingrédients

Mojito Sans Alcool avec le bon goût du rhum.

  • 1 demi citron vert pressé,
  • 1,5 cl de sirop d’agave,
  • 5cl de Sober-Rum,
  • 8 feuilles de menthe fraîche,
  • Glace pilée,
  • Lichette d’eau gazeuse

Recette

Prenez un verre Tumbler (Verre à Mojito).

Versez directement dans le verre un demi citron vert pressé, coupez le demi citron en quatre après l’avoir pressé et mettez les morceaux dans le verre à Mojito. Ajoutez ensuite 1,5cl de sirop d’agave et ajoutez la menthe fraîche (frappée au préalable entre vos mains pour dégager plus d’arômes).

Remplissez maintenant votre verre de glace pilée et ajoutez 5cl de Sober-Rum. Mélangez bien au fond à l’aide d’une cuillère, ajoutez un trait d’eau gazeuse, décorez d’un brin de menthe fraîche, et c’est prêt !

Cheers !

Secret du barman

1. Pourquoi frapper la menthe fraîche ?
Frapper la menthe fraîche permet de révéler toute la saveur de la menthe, sans dégager l’amertume de la sève. Avant de mettre la menthe dans votre verre, frottez légèrement le bord de votre verre pour encore plus de saveurs !

    2. Pourquoi Presser le citron plutôt que Pilonner ?
    Presser le citron permet de récupérer uniquement le bon jus du citron. Pilonner révèle le zeste du citron contenant de l’amertume ainsi que l’huile essentielle de citron. Pour équilibrer les saveurs il est donc préférable de presser plutôt que pilonner.

    3. Pourquoi utiliser du sirop d’agave ?
    Simplement d’un point de vue Healthy ! Le sirop d’agave est un agent sucrant naturel produit à base de l’Agave avec comme très grand avantage d’avoir un indice glycémique (IG) bas (15 pour le sirop d’agave, 54 pour le miel, 70 pour le sucre), ce qui permet d’éviter les pics d’insuline et donc de stocker/grossir.

      Histoire du mojito

      Un Mojito de légende.

      L’histoire remonte au XVIè siècle, période de l’ancêtre du Mojito que vous connaissez où l’explorateur Francis Drake, entre deux pillages, venait se rafraîchir à La Havane avec une mixture à base de menthe broyées et tafia (type de rhum industriel à base de mélasse). Encore aujourd’hui, la tradition veut qu’à la Havane, vous pouvez demander un cocktail “Drake”, ancêtre du Mojito.

      Ce n’est qu’à partir du XXè siècle que la recette évolue et se voit ajoutée un rhum des caraïbes et du citron, qui s’appelait “Mojo”, une mixture à base de citron destinée à rehausser le cocktail et qui donnera par la suite son nom actuel : Mojito.
      A partir de 1920, le Mojito est devenu un emblème du pays et le fameux cocktail est élevé au rang de “Cocktail National de Cuba”.